Eucalyptus nain : entretien et conseils

L’eucalyptus nain est une variété d’eucalyptus reconnaissable par sa petite taille et ses feuilles bleutées. Originaire de Californie, celui que l’on appelle aussi le Gommier à cidre est très résistant et supporte bien les températures négatives. Dans cet article, découvrez nos conseils pour entretenir un eucalyptus nain

Ce qu’il faut savoir sur l’eucalyptus nain 

Eucalyptus nain : entretien et conseils

De petite taille, l’eucalyptus nain possède un feuillage bleu, dense et parfumé. Ses feuilles rondes couvertes d’une pruine blanc argenté sont habillées de petits pompons blanc-crème au printemps. Sa culture est facile et sa croissance très rapide. En entretien, l’eucalyptus nain convient parfaitement aux jardiniers débutants. Très rustique, il résiste à la sécheresse et aux températures négatives. De taille modeste, il grandit en forme pyramidale. Originaire de Californie, l’eucalyptus nain fait partie de la famille des Myrtacées. Pour se développer, il a besoin d’une bonne exposition au soleil et d’un sol très bien drainé. Sa plantation se fait idéalement au printemps, de mars à avril. 

Origine : Californie 

Famille : Myrtacées 

Hauteur : jusqu’à 2,50m 

Plantation : mars/avril 

Taille : février/mars 

Type de plante : plutôt extérieur même si il est possible de l’avoir en intérieur sous certaines conditions

Rusticité : jusqu’à -10°C 

Feuilles : bleu-argenté 

Exposition : soleil 

Sol : très bien drainé 

Autres noms : Gommier d’Australie, Gommier à cidre, Arbre au koala

L’arrosage de l’eucalyptus nain 

L’eucalyptus nain est très résistant à la sécheresse, mais il demande tout de même un arrosage plus ou moins régulier en fonction des périodes de l’année. La fréquence d’arrosage varie en fonction de son mode de culture : en pot ou en terre. 

  • En pot : arrosage régulier du printemps à l’automne, de façon modérée, uniquement lorsque le terreau est sec en surface. En cas de sécheresse prolongée, l’arrosage doit être plus généreux, idéalement, toutes les semaines. En hiver, la cadence de l’arrosage doit être diminuée et totalement stoppée en cas de gelée pour éviter le gel des racines. 
  • En terre : l’arrosage doit être effectué uniquement pendant les périodes de sécheresse : en été, lors de fortes chaleurs. 

Nos astuces pour un arrosage efficace : préférez l’eau non calcaire. L’eucalyptus nain préfère le sol acide. Si besoin, ajoutez quelques gouttes de vinaigre blanc à l’eau apportée vers la mi-mai. Cela contribue à obtenir un sol bien gorgé en été. 

L’entretien de l’eucalyptus nain 

En règle générale, l’eucalyptus nain est une plante très facile d’entretien. Elle convient parfaitement aux jardiniers débutants. Son arrosage dépend de son mode de culture et de la période de l’année. Notre astuce : déposez un paillis au pied de la plante. Cela permettra de : 

  • Limiter les besoins en eau 
  • Protéger les racines des gelées hivernales 
  • Maintenir le terreau frais en été 
  • Empêcher la multiplication de mauvaises herbes 

Rempotage de l’eucalyptus nain 

Le rempotage peut se faire tous les deux ou trois ans pour laisser place aux racines de se développer. La période idéale est le printemps ou le début de l’automne. 

Les étapes à suivre pour rempoter un eucalyptus nain

  • Choisir un contenant plus grand que l’ancien 
  • Faire un trou deux fois plus volumineux que la motte 
  • Remplir le contenant à moitié de terre de jardin et de terreau 
  • Tasser au pied et former une cuvette d’arrosage 
  • Arroser généreusement deux fois par semaine en attendant la reprise 

Boutures de l’eucalyptus nain 

La bouture de l’eucalyptus nain se fait en juin ou juillet. C’est le climat idéal pour que les plans puissent se développer et former une nouvelle plante. 

Les étapes à suivre pour bouturer un eucalyptus nain

  • Prélever les extrémités des rameaux matures de 10 à 15 cm de long, munis de 4 à 8 feuilles 
  • Placer les boutures à l’étouffée : dans une serre ou sous cloche pour créer un climat humide 
  • Rempoter les boutures qui ont racine : environ 6 semaines après la plantation 

Bon à savoir sur l’eucalyptus nain 

Même avec un bon entretien, l’eucalyptus nain, comme toutes les plantes, peut présenter des signes de faiblesse. Certaines maladies ou parasites peuvent l’attaquer. Un changement de couleur ou un aspect inhabituel des feuilles peuvent être une alerte à ne pas négliger. Découvrez comment y remédier : 

  • Les feuilles de l’eucalyptus nain deviennent jaunes, avec des boursoufflures rougeâtres : c’est probablement la gale de l’eucalyptus. Cette maladie est causée par une petite guêpe. Pour y remédier, il suffit de couper les feuilles atteintes ou de pulvériser une solution à base d’argile sur l’ensemble de la plante. 
  • Les feuilles de l’eucalyptus nain arborent une teinte laiteuse inhabituelle, un aspect bombé et des stries rouges : elles sont atteintes de plomb parasitaire. C’est un champignon qui peut apparaître à l’automne pendant les gelées. Pour y remédier, il faut tailler les bois atteints. Un apport riche en fer régulier permet d’éviter ce genre d’attaque. 

Vous connaissez désormais tout sur l’eucalyptus nain. Arrosage, entretien, rempotage, boutures… Cette plante facile à entretenir est idéale si vous êtes jardinier débutant. Enfin une plante accessible pour ceux qui n’ont pas la main verte ! En pot ou en pleine terre, donnez une touche d’originalité avec la couleur bleu-argenté de l’eucalyptus nain, qui saura égayer votre jardin et y apporter une touche d’exotisme. Son parfum délicat se propagera pour créer un ambiance relaxante et pure.