Plante alocasia : emplacement, exposition, température, entretien et arrosage

L’alocasia est une plante qui compte plus de 70 espèces différentes. Les plus célèbres sont l’alocasia portodora, l’alocasia macrorrhiza, ou encore l’alocasia zebrina. Toutes ces variétés sont reconnaissables par leurs longues tiges et leurs grandes feuilles. Depuis plusieurs années, ce sont des plantes vertes à la mode qui apportent une touche d’exotisme à un intérieur. Dans cet article, découvrez comment entretenir et prendre soin de votre plante alocasia. 

Ce qu’il faut savoir sur l’alocasia 

Plante exotique originaire d’Asie tropicale, l’alocasia est une plante vivace de la famille des Aracées. Elle compte plus de 70 espèces différentes. En Europe, elle est cultivée en intérieur car elle ne supporte pas le froid. Ses longues tiges et ses grandes feuilles apportent de l’originalité et de l’exotisme à une décoration. Habitué à un climat tropical, l’alocasia a besoin d’un climat chaud et humide pour se développer. Sa croissance est rapide, il peut vite atteindre une hauteur de 3 à 5 mètres. Fragile, elle craint les rayons UV. Même s’ il a besoin de lumière, il doit donc être placé dans un endroit à l’abri du soleil direct. Il est préférable de garder l’alocasia à l’intérieur, à une température avoisinant les 18 à 20°C en moyenne. 

Famille : Aracées 

Type de plante : exotique 

Origine : Asie tropicale 

Climat : chaud et humide 

Taille : jusqu’à 3 à 5 mètres de haut 

Exposition : pas de soleil direct 

Température : entre 18 et 20°C 

Rusticité : faible, pas en dessous de 16°C 

L’arrosage de l’alocasia 

Étant donné que l’alocasia est une plante exotique, elle a besoin d’humidité et d’un taux élevé d’hygrométrie. Son arrosage doit être régulier. Choisissez une eau non calcaire comme l’eau de pluie qui sera plus adaptée. Ne laissez pas la terre sécher entre les arrosages. En hiver, vous pouvez baisser la cadence. Afin de recréer une ambiance humide, vaporisez les feuilles chaque jour avec un spray d’eau non calcaire à température ambiante. 

L’entretien de l’alocasia 

L’alocasia est une plante assez difficile à entretenir. Elle ne convient pas forcément aux jardiniers débutants. Son arrosage doit être régulier et il est important de lui créer une atmosphère humide pour pouvoir reproduire son climat naturel. Toutes les semaines, nettoyez ses feuilles pour retirer la poussière à l’aide d’une éponge humide. Si vous voulez cultiver un alocasia chez vous, il vaut mieux le garder à l’intérieur, surtout en hiver. Il ne supporte pas les températures inférieures à 16°C et craint énormément le gel. Sa terre doit être bien drainée et très riche en nutriments

Rempotage 

Le rempotage de l’alocasia doit être effectué dès lors que le contenant devient trop petit par rapport à sa taille. Pour remporter un alocasia, voici les étapes à suivre : 

  • Choisir un plus grand contenant 
  • Le remplir d’un substrat riche en nutriments 
  • Ajouter des billes d’argile au fond pour favoriser le drainage 
  • Placer la motte au milieu et recouvrir de terre 
  • Arroser copieusement pendant plusieurs jours jusqu’à la reprise 

Boutures 

Pour effectuer des boutures avec votre alocasia, il faut récupérer les rejets qui poussent autour du pied lors du rempotage. Ensuite, vous pouvez planter directement le rejet dans un terreau aéré et drainé avec un substrat riche en nutriments. Si l’alocasia ne fait pas de rejet, il faut scinder le rhizome pour obtenir une nouvelle plante au moment du rempotage. 

Bon à savoir sur l’alocasia 

Vous avez désormais toutes les techniques d’entretien pour prendre soin de votre alocasia. Malgré cela, vous remarquez des signes inhabituels? Nous avons les solutions ! 

Que faire si les feuilles de votre alocasia rendent de l’eau

Votre alocasia « pleure »? Cela signifie qu’il est trop arrosé. Pour y remédier, laissez sécher la terre entre deux arrosages. 

Que faire si les feuilles de votre alocasia deviennent jaune

Les feuilles jaunissent naturellement lorsqu’elles meurent. C’est le cycle de vie normal des alocasias. Une feuille jaunit, puis tombe, puis elle est remplacée par une nouvelle feuille. Par contre, si toutes les feuilles se mettent à devenir jaune et à se flétrir, c’est le signe d’un mauvais arrosage. Dans ce cas, il est conseillé de couper votre alocasia à ras et de le laisser repousser. 

Nos astuces pour prendre soin de votre alocasia

  1. Privilégiez l’eau non calcaire pour l’arroser : l’eau de pluie est idéale ! 
  2. Vaporisez tous les jours son feuillage avec un spray pour reproduire un climat humide, surtout en cas de forte chaleur ou lorsque l’atmosphère est très sèche. 
  3. Au printemps, ajoutez de l’engrais liquide spécial plantes vertes à l’eau d’arrosage toutes les deux semaines. 
  4. Pour savoir si votre alocasia est assez humide, enfoncez votre doigt de quelques centimètres dans la terre. Si celle-ci est sèche, il est temps d’arroser. 
  5. Réduisez les arrosages en hiver. 
  6. Si la terre est gorgée d’eau, attendez quelques jours avant d’arroser à nouveau. 

Désormais, vous connaissez tout sur l’alocasia : arrosage, entretien, rempotage, bouturage… Cette plante exotique n’a plus de secrets pour vous, et vous avez toutes les techniques pour pouvoir l’entretenir et prendre soin d’elle !

Qui suis-je ?

Articles similaires

Retour en haut
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer