Quelle terre choisir pour un potager?

Voir Ne plus voir le sommaire

Installer un potager chez soi, c’est pouvoir faire pousser des fruits, légumes ou plantes aromatiques de manière saine et contrôlée. Cela contribue au bien-être de la planète et permet d’améliorer ses habitudes de consommation. Pour un potager bien entretenu, le choix de sa terre est très important. Découvrez dans cet article comment Quelle terre choisir pour un potager ainsi que nos conseils pour booster vos cultures. 

Choisir la terre de son potager 

Si vous souhaitez construire un carré de potager chez vous, les deux critères indispensables à prendre en compte concernant le choix de la terre sont : le type de plantation et le type de sol. 

En fonction du type de plantation 

La terre de votre potager doit être adaptée au type de plantation que vous souhaitez y mettre. Les fruits, légumes ou encore les herbes aromatiques ont des besoins différents et ne poussent pas de la même façon. 

  • Pour les herbes aromatiques : la terre doit être légère et pas trop riche. 
  • Pour les légumes racines : la terre sablonneuse ou pour semis est idéale. 
  • Pour les fraises ou les salades : la terre doit être aérée et/ou sablonneuse. 

En fonction du type de sol 

Le type de sol de votre jardin doit être adapté pour pouvoir cultiver des plantations au sein d’un potager. Découvrez les différents types de sols naturels et leurs caractéristiques.

  • Sol argileux : il est dense et humide. La terre est lourde, dure et difficile à travailler. Pour l’assécher et mieux drainer la terre, il faut y ajouter du sable, du compost ou du fumier. 
  • Sol sablonneux : il est léger, facile à travailler, mais il draine trop. Pour nourrir cette terre qui perd en nutriments facilement, il faut y ajouter du fumier et du terreau. 
  • Sol acide : le pH d’un sol est considéré comme acide lorsque qu’il est en-dessous de 7 sur une échelle de 14. Cette acidité produit un manque de calcaire, il faut donc y ajouter un élément minéral comme la chaux. 
  • Sol calcaire : il est riche mais faible en fer. Il faut y ajouter du terreau universel ou de la terre de bruyère pour pallier ce manque. 
A Découvrir  Conseils pour planter des fleurs en hiver

Les 3 ingrédients indispensables pour une terre de potager de qualité 

Pour fabriquer soi-même un substrat avec des composants riches et faciles à trouver, voici une sélection de 3 ingrédients. Ce mélange vous permettra d’avoir la terre idéale pour votre potager

  1. Le compost : cet « or noir » est une véritable nourriture pour les plantes. Fabriqué à partir de déchets de la nature, c’est une matière très riche qui améliore la pousse et la qualité des plantations.  
  2. La tourbe : en vente dans les jardineries, cette matière naturelle agit comme une éponge en retenant l’eau puis en la libérant pour hydrater les racines en fonction des besoins. 
  3. La vermiculite : c’est un minéral poreux de la famille des micas. Il permet d’alléger le mélange et de retenir l’eau. Cette matière rare est difficile à trouver. Si vous souhaitez la remplacer, vous pouvez y mettre de la litière pour chat à base d’argile sépiolite. Les propriétés sont les mêmes. 

Le mélange de ces trois composants permet de réunir tous les critères indispensables pour une bonne terre de potager : une matière riche en nutriments, un élément qui permet de retenir l’eau et un minéral qui permet d’alléger et de drainer le tout.

Les astuces pour booster les cultures en potager 

Une fois votre terre bien riche et vos plantations faites, vous aurez sûrement besoin de quelques astuces pour aider vos fruits et légumes à pousser. Pour qu’ils soient en bonne santé, il est important de les nourrir régulièrement avec : 

  • Des amendements : véritables « coups de boost » en cas de carences, les amendements sont des substrats qui permettent d’apporter les éléments nutritifs ou les minéraux dont les plantations ont besoin. Ils peuvent être d’origine végétale (compost), animale (fumier) ou minérale (chaux, cendres…). 
  • Du compost ménager : ce sont les déchets organiques provenant de la cuisine. Epluchures, pépins, feuilles… Ils sont très riches et nourrissent très bien la terre. 
  • Du terreau : le mélange de terre végétale et de matière organique du terreau permet de répondre à des besoins spécifiques en fonction du type de plantation. En jardineries et magasins spécialisés, il existe des terreaux pour tous types de plantation et pour différentes problématiques. 
  • Du fumier : c’est une matière organique provenant de déjections animales. Riche en nutriments et en azote, il est bénéfique pour les plantations mais il faut l’utiliser avec précautions. 
A Découvrir  Comment cultiver des herbes aromatiques fraîches à la maison ?

Vous avez désormais toutes les astuces et les techniques pour savoir comment choisir la terre d’un potager. Avant d’effectuer vos plantations, pensez à bien définir les besoins de votre terre afin de pouvoir sélectionner le substrat le plus adapté. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à profiter de vos beaux fruits et légumes et de vos herbes aromatiques pour cuisiner de bons petits plats !

Partagez votre avis

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer