Neoregelia : emplacement, exposition, température, entretien et arrosage

Le neoregelia est une plante originaire du Brésil. Habituée aux climats chauds, elle s’épanouit mieux en intérieur car elle supporte mal les hivers froids. Dans cet article, vous saurez tout sur le neoregelia et vous aurez toutes les techniques pour l’entretenir chez vous. 

Ce qu’il faut savoir sur le neoregelia

Crédit photo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Neoregelia

Le neoregelia, aussi appelé “plante réservoir” est une plante vivace originaire des forêts tropicales du Brésil. En Europe, elle est cultivée comme plante d’intérieur car elle a besoin d’une température minimale de 10°C pour survivre. Elle n’est pas résistantes aux basses températures. Elle est composée de feuilles coriaces gorgées d’eau et de rosettes rouges qui apparaissent au niveau du centre pendant la période de floraison. Ses feuilles sont très décoratives : elles sont colorées, tachetées ou rayées en fonction des espèces.

Ses dimensions peuvent atteindre 30 cm de haut pour 60 cm de large. Pour la cultiver, la température idéale doit se situer entre 18°C et 27°C et l’exposition mi-ombre est parfaite. Facile d’entretien, elle nécessite un arrosage régulier et a besoin d’un environnement chaud, humide, lumineux et bien aéré pour s’épanouir. Il existe plus de 70 espèces de neoregelia.  

Origine : Brésil 

Famille : broméliacées 

Type de plante : plante à fleurs 

Emplacement : intérieur, véranda, serre 

Difficulté : modérée 

Exposition : soleil et mi-ombre 

Température : minimum 10°C 

L’arrosage du neoregelia 

Les feuilles du neoregelia ont la capacité de garder l’eau. C’est donc une plante qui apprécie l’humidité. Pour qu’il puisse garder son réservoir d’eau toujours plein, arrosez le neoregelia tous les 2 ou 3 jours, de préférence par le haut. Veillez à bien laisser sécher la terre entre les différents arrosages pour éviter de noyer la plante. En hiver, espacez les arrosages en fonction de ses besoins. Pensez à vaporiser les feuilles avec un spray pour toujours garder la plante humide. Privilégiez une eau pure de pluie pour éviter le dépôt de calcaire. 

L’entretien du neoregelia

Pour que les couleurs du feuillage et des fleurs soient bien vives, il faut que le neoregelia soit placé dans un endroit lumineux mais pas au soleil direct. Il est déconseillé de le placer derrière une fenêtre exposée plein Sud par risque de le déshydrater. Lorsque les températures sont au-dessus de 15°C, en général du printemps à l’automne, le neoregelia peut être placé sur un balcon ou une terrasse. Durant l’hiver, la plante devra être placée à l’intérieur car elle ne supporte pas les températures inférieures à 12°C. Des nuisibles peuvent apparaître sur votre neoregelia. Le plus souvent, ce sont les cochenilles qui s’invitent sur ses feuilles. Si vous en apercevez, retirez-les doucement pour éviter qu’elle n’abîme votre plante. 

Rempotage 

Le neoregelia peut être rempoté tout au long de l’année car il n’a pas de période de repos marquée. Privilégiez le printemps car c’est une période propice aux plantations et la température est idéale. Pour la plantation en pot, placez la plante dans un mélange de terreau, de fibres de coco, de substrat pour orchidées et de sphaigne. Une fois par mois au printemps et en été, vous pouvez ajouter de l’engrais liquide avec l’eau d’arrosage pour favoriser la fertilisation.  

Boutures 

Le neoregelia est une plante qui peut se multiplier facilement. Vous pouvez effectuer des boutures lors du rempotage car il se démultiplie en formant des rejets sur sa base. Pour réaliser une bouture, détacher délicatement les jeunes rosettes en veillant à conserver ses racines. Ensuite, plantez-les dans des pots individuels que vous gardez dans une atmosphère chaude et humide. Arrosez régulièrement. 

Bon à savoir sur le neoregelia 

  •  Placez votre neoregelia à l’intérieur, dans un endroit où il ne subit pas la lumière directe 
  • Arrosez votre neoregelia tous les 2 ou 3 jours en été 
  • Pensez à vaporiser les feuilles par temps sec pour maintenir son réservoir d’eau rempli 
  • Si elle est en extérieur du printemps à l’automne, placez-là à l’intérieur en hiver car elle ne survit pas à des températures inférieures à 12°C 
  • Privilégiez le printemps pour son rempotage 
  • Evitez l’eau calcaire 

Le neoregelia peut montrer des signes de faiblesses en cas de mauvais entretien. Changements de couleurs, feuilles sèches… Voici les risques d’un entretien non adapté et nos solutions pour y remédier : 

  • Les feuilles commencent à jaunir : la plante manque d’eau. Arrosez-la plus régulièrement en faisant attention à laisser sécher la terre entre chaque arrosage. 
  • La base commence à pourrir : la plante contient trop d’eau. Espacez les arrosages. 
  • Les feuilles commencent à sécher : la plante manque d’humidité. Même si vous arrosez régulièrement votre neoregelia, pensez également à vaporiser ses feuilles avec un spray. Cela permet de créer de l’humidité. 

Vous connaissez désormais toutes les techniques pour planter et entretenir efficacement un neoregelia chez vous. Ses feuilles vertes et ses fleurs colorées sublimeront votre intérieur en ajoutant une touche d’exotisme et d’originalité. Pour qu’elle s’épanouisse comme il se doit, privilégiez un endroit chaud, humide et lumineux, bien aéré. La culture en pot est idéale. 

Qui suis-je ?

Articles similaires

Retour en haut
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer